L’histoire du mélangeur de cartes en continu

Outre l’apparition des techniques de comptage des cartes, un appareil a fait son apparition dans les casinos qui présentent le jeu du blackjack : le mélangeur de cartes en continu ! Autrement appelés les CSM (diminutif de Continuous Shuffle Machine), il s’avère que ces innovations ne sont pas du goût des joueurs.

En effet, les amateurs de blackjack reprochent à ces machines de dégrader l’ambiance entre les joueurs, de dévaloriser le rôle du croupier, mais surtout, ils suspectent les créateurs des CSM d’incorporer un système de triche. Pour être informé de toutes les notions essentielles qui entourent le blackjack, découvrez les enjeux d’un tel mécanisme et toutes les informations relatives au CSM !

Les CSM, mais encore ?

A quoi ressemble un mélangeur de cartes en continu ? Ne vous inquiétez pas, vous allez sûrement le remarquer très facilement sur une table de jeu ! En effet, il s’agit d’un boîtier qui possède un système électronique permettant de mélanger automatiquement les cartes, sans action du croupier.

Avec l’utilisation d’un mélangeur automatique, le blackjack ne possède plus la particularité d’être un jeu sans remise. C’est-à-dire qu’on ne mélange pas les cartes entre un tour, mais lorsque le sabot est vidé. D’ailleurs, cette caractéristique du jeu a permis de nombreuses études sur les statistiques et les probabilités qui ont stimulé le comptage des cartes par les joueurs. On pouvait alors affirmer, qu’en étant un jeu sans remise, le blackjack ne favorisait pas l’avantage du casino.

C’est alors que les CSM interviennent, notamment au début des années 2000 ! Depuis leur introduction sur les tables de blackjack, on mélange automatiquement les cartes entre chaque tour. De quoi fausser le jeu et éviter le comptage systématique des joueurs.

Le duel entre les joueurs et les CSM

Les joueurs de blackjack ont trois reproches à faire à ces machines qui mélangent les cartes :

  • Premièrement, il semblerait que l’utilisation de ce système ne stimule pas la convivialité entre les joueurs autour de la table de jeu. En effet, puisque le mélange des cartes se réalise de manière automatique, il n’y a plus de temps mort au moment où le croupier battait son jeu. Les amateurs du blackjack affirment donc qu’un CSM dégrade considérablement l’ambiance de la table.
  • Par la suite, il semblerait qu’un mélangeur de cartes en continu dévalorise le croupier, qui voit ainsi son rôle et sa fonction diminuer. De façon psychologique, la crédibilité du dealer est en baisse, puisque la machine remplace totalement sa principale tâche.
  • Enfin, tous les joueurs de blackjack s’accordent pour dire que les CSM pourraient contenir un système interne qui les défavorise au cours d’une partie.

Rumeurs et soupçons de tricherie

Ce dernier point que nous allons évoquer, fait l’objet d’une certaine polémique qui dure depuis de nombreuses années. Selon toute vraisemblance, et quelques rumeurs qui ont été prouvées, les mélangeurs de cartes en continu seraient dotés d’une lentille optique dans le but de lire les cartes. Ainsi, le système serait capable d’identifier les cartes pour, ensuite, distribuer un jeu qui va avantager le croupier, et donc l’établissement.

A contrario, les casinotiers se défendent à leur manière en assurant que les CSM stimulent la rentabilité du jeu par l’accélération d’une partie et donc un nombre plus important de joueurs, de mises et donc de gains pour l’établissement. Toujours est-il qu’un boycott assuré par les joueurs a fait considérablement baissé l’utilisation de ces machines pour mélanger les cartes !

L’univers du blackjack vous intéresse ?

Profitez de tous nos articles qui retracent l’épopée du formidable jeu de cartes :

L’histoire du mélangeur de cartes en continu
© www.blackjack-france.net Site Map